Bandeau inférieur

Un peu d'histoire

Les origines du nom "Varennes-Forterre"

Le nom « Varennes-Forterre » est issu de la juxtaposition du nom de la ville siège de la Communauté de communes et du nom donné à une plaine à terre argilo-calcaire très fertile : La Forterre qui s’étend sur territoire de l’intercommunalité.

Le logo de Varennes-Forterre est apparu rapidement après la création de la structure. Réalisé, dans un premier temps par des étudiants de BTS, il a été optimisé en 2006 par un graphiste.

Il est constitué du nom de la Communauté de communes et de son appellation. Ainsi, la population peut aisément associer « Varennes-Forterre » à « Communauté de communes » et vice-versa. De plus, le logo comprend un bloc jaune d’où s’échappent plusieurs petits carrés qui représentent l’adhésion des 14 communes aux projets de développement communautaires. Les couleurs du logo sont également importantes. En effet, le jaune représente les blés et la terre fertile, le bleu représente le Val d’Allier et le vert l’ensemble des forêts du territoire.


Etablissements Collet Mériaud

Le pôle emploi et entreprise est installé dans les anciens locaux des Etablissements Collet-Mériaud.

Petit historique des Etablissements Collet-Mériaud

1870 :
Fondation des “Manufactures Françaises d’Ameublement de Varennes-sur-Allier” Maison Collet-Mériaud.

1909 : Reconnus comme la 1ère fabrique de meubles de France avec 3 structures :
          - L’usine mère, dite “usine de Vouroux” 30 personnes
          - La grande usine, dite “usine avenue de Chazeuil“ - 80 personnes
          - Le grand magasin (siège de la Communauté de Communes) 15 personnes 10 000 m2 d’exposition de meubles.

Zoom

1914 : Mobilisation du personnel pendant la guerre.

1916 : Reconversion de la grande usine en production de caisses à munition.

1918 : Vente de la grande usine à Moreux.

1928 : L’usine mère devient le “Consortium de Fabrique”.

19 mai 1947 : Un incendie détruit le grand magasin. Il sera partiellement reconstruit.

1954 : Arrêt de l’activité.

Four à chaux Gallo-romain

Au cours de l’aménagement du parking communautaire en juin 2005, une structure archéologique a été découverte. Il s’agit d’un four à chaux vive, vieux de 2 000 ans.
 
Qu’est-ce que la chaux ?
La chaux résulte d’un processus physico-chimique de transformation du calcaire sous l’effet de la chaleur.
 
Cette structure, très bien conservée, présente des caractéristiques imposantes pour l’époque (2 m de diamètre et une profondeur de 2m50), ce qui laisse supposer une activité industrielle.
 
Le four est construit en totalité en terre cuite et la présence de 2 fosses latérales permettant une alimentation en air nécessaire au fonctionnement.
 
Des analyses approfondies sont en cours mais tous les objets trouvés (os, morceaux de céramique, charbon de bois) permettent de dater le four entre – 10 et + 10 après JC.
De plus, les analyses en laboratoire permettront d’appréhender le paysage de l’époque grâce aux pollens et aux charbons de bois.
 
Un projet d’aménagement est en cours d’élaboration afin de conserver cette structure et de la rendre visible pour tous.
 
Partenariats

Monsieur Lallemand
Doctorant chercheur Paris 1
Archéologue
 
 
Monsieur Channac

Association archéologie Varennes sur Allier
 
 
Direction Régionale des Affaires Culturelles
Madame Girardy-Caillat
Ingénieur- service archéologie